Je feutre avec deux sortes de laines cardées : la Mérinos qui est très douce et la Thônes et Marthod qui gratte un peu plus…

Présentation de mes collègues!

mouton

 

« S’il vous fallait dessiner un mouton, choisissez le plus joli des ovins, celui de Thônes et Marthod. Avec ses « lunettes de soleil », sa laine généreuse, ses chaussons foncés, cette race savoyarde mérite reconnaissance »; (Rustica n°794 13- l 9/03/1985).

La race qui a pris le nom de deux communes, l’une de Haute-Savoie: Thônes, et, l’autre de Savoie: Marthod, tire ses origines lointaines d’Europe Centrale et Méridionale avec la race Zakel. Des croisements effectués au gré des migrations humaines Est-Ouest, avec des races locales de l’Arc-Alpin et de la zone méditerranéenne sont à la source des types Thônes, et  Marthod. Parmi les races qui auraient marqué la Thônes et Marthod, on cite la Bergamasque (Lombardie et Piémont italien), bête de grande taille, robuste et lourde qui accompagnait les colporteurs et les transhumants transalpins.

C’est une race rustique assez précoce, bien adaptée à la montée en estive l’été où elle passe trois ou quatre mois. elle peut à la fois être élevée pour sa production laitière et sa production de viande, mais aussi pour sa laine:

Les brebis sont tondues deux fois par ans, la laine est donc plus douce.Très bonne laine à feutrer.

A l’époque dans notre vallée du Giffre en Haute-Savoie, on l’utilisait  pour faire des matelas et on la filait pour tricoter des vêtements qui étaient chaud et imperméables .

 

Le Merinos mouton à la robe joufflu,dodu donne une image imposante, mais sous cette air de ne pas s’approcher on trouve un laine fine et une extrême douceur…

Le Mérinos  est une race ovine élevée pour les agneaux et la laine, améliorée dans le sud-est de la France au cours du xixe siècle, par croisement de brebis locales avec des béliers mérinos espagnols. C’est un mouton de taille moyenne (les brebis pèsent de 40 à 60 kg), sélectionné à l’origine pour la qualité et la finesse de leur laine, et d’une grande rusticité. Il est bien adapté à la transhumance entre la plaine de la Crau et la haute montagne l’été. Son effectif en France est d’environ 250 000 brebis. On la trouve surtout en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans des départements voisins: Ardèche, Drôme, Gard, Isère, Savoie.